L’INNOVATION : Une stratégie régionalisée

L’innovation est un principe général lié aux capacités d’une société ou bien encore d’une entité individuelle distincte de celle-ci à créer ou trouver des solutions nouvelles, qui se traduit notamment dans les domaines de la philosophie, de la sociologie, de l’agriculture, des sciences techniques et de l’économie où il s’applique aussi aux activités micro-économiques marchandes.

L’innovation existe aussi dans les secteurs non-marchands. C’est l’innovation sociale qui fait l’objet d’un article séparé aux entreprises de production, de prestations de service et de distribution dédiées à :

  • la mise sur le marché mondial de nouveautés, de produits et de services nouveaux ou significativement améliorés ;
  • l’adoption en leur sein d’une gestion de l’innovation, aussi basée sur des changements et des mesures internes améliorant5 leur efficacité et leur efficience.

Comprendre le concept d’innovation implique que l’on distingue bien le résultat concret (produit, service, procédé, etc.) de l’action d’innover, du processus abstrait qui permet de les réaliser.

Une innovation est une nouveauté sociale, un nouveau produit, un nouveau service ou un nouveau bien qui a pu être implémenté. Le champ d’appréciation de la nouveauté peut se faire au niveau de l’acteur économique (consommateur ou entreprise par exemples) et/ou au niveau du marché pertinent (marché géographique ou marché du produit). Les éléments que l’on cherche à apprécier pour matérialiser la nouveauté peuvent être, par exemples, l’apparence, les performances, l’ergonomie, la puissance, les fonctionnalités, etc..